F.O - SNPEP
PLAN D'ACCÉS

Contacter un Journaliste F.O.

Bienvenue sur le site de


F.O - S N P E P


S
yndicat National de Presse, d' Edition et de Publicité.
131 Rue Damremont, 75018 Paris - Tél: 01.53.01.61.38 - Fax: 01.53.01.61.12

@
Fosnpep@GMail.com

 

Presse Quotidienne Nationale, Régionale, départementale, Hebdomadaire, Distribution de Presse, Imprimerie de Presse, Presse Magazine d'Information, d'Opinion, Spécialisée, Périodique, Routage de Presse et Publicitaire, Portage de Presse, Agence de Presse, Distribution Directe, Edition de livres, Distribution, Edition Musicale, Edition Phonographique, Agences de Publicité, régies, affichage.

 

 

 

MENU 

 Adhérer à F.O.

 Infos Retraite.

 Nos Instances.

 Qui sommes-nous ?

 Nos communiqués.

 Espace des Délégués.

 Conventions Collectives.

 Nos Liens.

 

 Allocations Chômage.


  

  ______________________________________
 

MEDiAS

     Le Message Du Secretaire.

     Photo 19ème Congrés.

     Adresse FaceBook.

 

  ______________________________________
 

 

Communiqué N° 01 :


BRANCHE DE LA PUBLICITE

Les Organisations syndicales et patronales se sont rencontrées le mardi 20 mars 2018  au Ministère du Travail pour une nouvelle réunion de la Commission Mixte Paritaire.  Celle-ci portait sur la négociation des salaires minima conventionnels avec pour l’objectif de réduire les écarts de rémunération H/F.

  L’augmentation obtenue est de 1,5% pour tous les niveaux de toutes les catégories de la grille (Employés, Techniciens/Agents de Maîtrise et Cadres) en regard des salaires minima de la grille conventionnelle 2017 et prendra effet au 1er janvier 2018. Cette augmentation était accordée par la partie patronale sous réserve que la réunion soit conclusive, un nouveau chantage auquel nous sommes habitués dans cette branche

 

Communiqué N° 02 :


PRESSE SPECIALISEE

Les Organisations syndicales ont été invitées le 14 février 2018 pour une nouvelle séance de négociation portant sur une nouvelle convention collective regroupant les employés et les cadres
En effet, le Ministère du travail de l’ancien gouvernement souhaitait un regroupement des conventions collectives pour atteindre 200 en supprimant celles couvrant moins de 5000 salariés et celles n’ayant aucune activité conventionnelle.

Contrairement au SEPM, la presse spécialisée n’a pas dénoncé les deux conventions collectives qui restent donc applicables.

Un projet de texte nous avait été remis le 19 janvier dernier, celui-ci révisant à la baisse de nombreux avantages notamment les indemnités de licenciement pour les cadres ou la majoration pour les heures supplémentaires. On a même droit à des contrats de chantier prévue par la Loi Macron !!!